Disparition de Joël Brard, un ami de la photographie

Disparition de Joël Brard

Joël Brard avait cette réserve qu’affectionnent les hommes discrets, l’air d’être en retrait quand il ne n’était pas. Il écoutait, puis se mettait à rire quand l’histoire lui plaisait. Il aimait à rendre service, ne se souciant pas d’en faire trop ou pas assez, l’important était d’être efficace. Il prenait parfois les choses très au sérieux, mais pas toujours, et nous avons souvent eu froid ensemble, notamment aux Rencontres d’Arles, lors de ces soirées diaboliques au Théâtre Antique, où le vent nous surprenait, frissonnant à l’amble, écharpes autour du cou. Nous aimions l’un comme l’autre le soleil qui change tout en or. Et la chaleur euphorisante d’une amitié jamais démentie, et dont la Maison Européenne de la Photographie ne fut qu’un point de rendez-vous.
Joël Brard est mort jeudi 4 mai 2017, à Paris
Cher Joël, beaucoup de souvenirs en ta compagnie.
Pensées à Vanessa, à Nathalie, à ceux qui furent près de toi.

© Photo Brigitte Ollier