Frank Horvat, New York Time

Frank Horvat, New York Up & Down.

(…) Ce qui relie Frank Horvat à New York, ce sont ces inconnus croisés au hasard des stations de métro et des rues de Manhattan. Il n’a pas parlé avec eux, il les a pris à la volée, immobilisés, encadrés. Aucun n’a résisté à cette greffe inattendue, ils apparaissent soudés au réel, ce sont des figurants consentants. « Je n’ai pas rencontré d’hostilité », précise le photographe, qui n’élimine pas l’émotion, « nécessaire et inévitable », dont il s’abstrait à la prise de vues : « Photographier permet de s’extirper du sentiment ». Plus que la quête des visages ou les situations sur le fil du rasoir, ce qu’il cherche, c’est « la justesse de la composition ». Soit ce signe de distinction parfois invisible au premier regard, mais qui ancre la scène dans son milieu naturel. La photo ne doit rien au décalage horaire. (…) 

© Photo Frank Horvat, courtesy in camera galerie

in camera galerie, 21, rue Las Cases 75007 Paris (01 47 05 51 77), jusqu’au 21 mars.